Institutionalist Theories of Money. An Anthology of the French School

Parution en anglais de cette anthologie pour rendre disponibles certains textes importants de l’approche institutionnaliste de la monnaie telle qu’elle s’est développée en France depuis le début des années 1980.

Les sept textes sélectionnés, dont la rédaction s’étale sur une trentaine d’années, permettent d’esquisser les contours de cette approche spécifiquement francophone et d’identifier les apports principaux de ce corpus à la compréhension des phénomènes monétaires d’hier et d’aujourd’hui, de notre société et de sociétés autres. Ils illustrent aussi l’ambition de cette approche à proposer une alternative crédible aux conceptions instrumentales dominantes, et à saisir l’institution monétaire à partir de savoirs disciplinaires variés.

4e de couverture de l’édition chez Palgrave :

This book gathers several important texts and offers a general overview of the institutionalist approach to money developed in France since the 1980s. These texts highlight the specificities of the French monetary approaches and display their main contributions to the understanding of monetary phenomena – not just in our developed market economies, but also in other societies. By bringing these works to an English-speaking audience for the first time, this book provides a much needed and valuable direct insight to these rich texts, and contributes to related approaches such as post-Keynesian economics and neo-chartalist approaches to money.

This book highlights the need for a global vision of money and a clearer link
between money and political spheres. It will appeal to students and researchers
across various disciplines including but not limited to economics, anthropology, sociology, history and philosophy.

Pierre Alary is Associate Professor of economics at Lille University, France and
member of the research centre CLERSE.
Jérôme Blanc is Professor of Economics at Sciences Po Lyon, France and member of the research centre Triangle.
Ludovic Desmedt is Professor of Economics at the University of Burgundy, Dijon, France and member of the research centre LEDi.
Bruno Théret is Senior Research Scholar Emeritus at the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) and member of the research centre IRISSO.

Comme l’écrit André Orléan: « « La monnaie est un rapport social » : telle est, résumée sous sa forme la plus succincte et la plus schématique, l’idée directrice qui commande à toute la réflexion institutionnaliste dans le domaine monétaire. Par cette proposition quelque peu énigmatique, il faut simplement entendre que la monnaie n’est pas une marchandise ou un instrument facilitant les échanges, mais le lien institutionnel qui met en relation les producteurs les uns avec les autres et qui, par ce fait même, rend les échanges possibles. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.