Le système français de protection sociale

L’universalisme de la protection sociale est paradoxalement recherché au travers de programmes fragmentés dont la Sécurité sociale reste la pierre angulaire. L’avenir de la protection sociale en France est ouvert, mais son caractère national est tout autant, sinon plus, affirmé qu’il y a vingt ans.

par Jean-Claude Barbier, Michaël Zemmour, Bruno Théret

Trois spécialistes analysent le système français de protection sociale, en le situant dans la moyenne durée (depuis 1975) et en le comparant à ceux de ses voisins européens. Ce système est confronté à des défis, engendrés notamment par les tendances sociodémographiques, la flexibilisation des marchés du travail et la libéralisation financière. Mais, loin de répondre mécaniquement à des facteurs extérieurs en partie communs aux économies riches, les évolutions du système français sont bien le produit d’une succession de décisions politiques. Le système a traversé la crise de 2008 et il connaît aujourd’hui encore une crise majeure déclenchée par la pandémie de la Covid-19.

Pour penser les changements survenus depuis cinquante ans dans le système français, il faut tenir compte de son caractère hybride : l’universalisme de la protection y est paradoxalement recherché au travers de programmes fragmentés dont la Sécurité sociale reste la pierre angulaire. L’avenir de la protection sociale en France est ouvert, mais son caractère national est tout autant, sinon plus, affirmé qu’il y a vingt ans.

Page 3 à 7

Page 9 à 25

Page 27 à 42

Page 43 à 54

Page 55 à 72

Page 73 à 86

Page 87 à 102

Page 103 à 111

Page 113 à 116

Page 117 à 122


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.