Vouloir effacer la dette que nous possédons déjà est un leurre

À la suite de l’appel des économistes pour « l’annulation des dettes détenues par la Banque centrale européenne », plus de 80 spécialistes des questions monétaires et financières signent une tribune publiée dans le journal Le Monde du 27 février, ainsi que dans le journal Social Europe, proposant d’autres voies pour faire face aux politiques d’austérité.

Continuer la lecture de « Vouloir effacer la dette que nous possédons déjà est un leurre »

Saurons-nous reconstruire une solidarité internationale ?

La pandémie de Covid-19 a réveillé les égoïsmes nationaux, mais a été phénomène global qui a mis en lumière l’importance des instances supranationales et de la coopération. Va-t-on pouvoir construire une nouvelle coopération internationale basée sur un avenir commun ?

Émission « Entendez-vous l’éco ? » de France culture, présentée par Tiphaine de Rocquigny, avec Vincent Gayon

Continuer la lecture de « Saurons-nous reconstruire une solidarité internationale ? »

Accumulating Capital Today

This book explores the renewal of forms of capital accumulation and the institutions that shape it. It focuses on three main sources of accumulation: the extraction of profit through labor and the commodification of nature, financial speculation and the ways in which profit is converted into wealth.

par Marlène Benquet et Théo Bourgeron

Continuer la lecture de « Accumulating Capital Today »

La finance autoritaire

Les sources de financement du Brexit révèlent le poids considérable d’une partie de la finance, celle des fonds d’investissement et des hedge funds, qui voient l’Union européenne comme un obstacle à la libre circulation de leurs capitaux. Cette seconde financiarisation promeut un courant idéologique puissant mais méconnu : le libertarianisme.

par Marlène Benquet et Théo Bourgeron

Continuer la lecture de « La finance autoritaire »

Sociétés contemporaines et les revues en lutte

Ce numéro s’inscrit dans le mouvement Revues en lutte. Il traite de la loi retraites et de la casse sociale, du saccage de l’université et de la recherche, et de la gestion de la crise du Covid-19, à l’intersection du social, du politique et du scientifique.

Continuer la lecture de « Sociétés contemporaines et les revues en lutte »

L’organisation internationale de l’économie

Que savons-nous du fonctionnement concret des organisations économiques internationales? De quoi sont faites ces institutions? Evoluent-elles dans un éther au-dessus des populations et des États? Ces derniers en sont-ils vraiment exclus? Sont-elles aussi influentes qu’on le prétend? Mais « influentes » sur qui et comment? Répondre à ces questions suppose de mener l’enquête sociologique dans ces espaces feutrés, réputés pour leur confidentialité, leur hermétisme, leur conformisme autant que pour l’anonymat de leur personnel. DOSSIER SPECIAL

Dossier spécial d’Actes de la Recherche en Sciences Sociales coordonné par Vincent Gayon

Continuer la lecture de « L’organisation internationale de l’économie »

Tirer vraiment les leçons de la crise sanitaire

La pandémie de coronavirus est un coup de semonce. La reconversion écologique de nos sociétés est un impératif absolu. Il faut changer de modèle de développement économique, en mettant en œuvre une politique d’investissement massif dans la transition écologique et en prônant une éthique de la modération.

par Dominique Méda

Continuer la lecture de « Tirer vraiment les leçons de la crise sanitaire »

Les retraites. Trois siècles d’histoire

L’histoire des retraites, des régimes pionniers au régime général, a commencé en France il y a plus de 300 ans. Ce sont alors les premiers régimes « spéciaux » qui apparaissent, puis pointent les notions d’assistance, au temps de la révolution française, puis se développent les pensions dans les mines ou dans les compagnies de chemins de fer, au temps des révolutions industrielles. Les notions de cotisations, de répartition, de capitalisation pointent aussi. Parallèlement à l’Etat, au patronat, à l’église, apparaissent de nouveaux acteurs, sociétés de secours mutuels, syndicats, sociétés d’assurance… Des lois se succèdent, 1853, 1905, 1910, 1930… jusqu’aux ordonnances de 1945.

1ère partie
 
2e partie
 
 

« Analyse Retraites », par le Comité de mobilisation de la Direction générale de l’INSEE

Qui montre qu’il est possible de financer les retraites sans reculer l’âge de départ ou diminuer les pensions.

Quand les « premiers de cordée » coupent la corde derrière eux… et créent leur « régime spécial »

Si la « justice sociale » est convoquée par le gouvernement afin de justifier sa refonte des retraites, c’est en réalité l’enclenchement de leur financiarisation et de leur appauvrissement qu’il entend mettre en œuvre, notamment en réduisant la contribution des salariés les mieux rémunérés au financement du système et en leur créant un nouveau régime spécial. ANALYSE

par Mickaël Ciccotelli

Continuer la lecture de « Quand les « premiers de cordée » coupent la corde derrière eux… et créent leur « régime spécial » »

Le nouveau cadre européen d’épargne retraite par capitalisation (PEPP) : une opportunité pour la gestion d’actifs

Récemment adopté par le Conseil européen, le règlement PEPP (Pan European Personal Pension) crée un label européen pour des produits d’épargne retraite volontaire et individuelle. Il va conforter le rôle d’acteurs collectifs puissants, en particulier les grandes sociétés de gestion d’actifs (BlackRock, Amundi…) qui dominent la prise de décision en matière de placement financier. ANALYSE

par Jacques-Olivier CHARRON

Continuer la lecture de « Le nouveau cadre européen d’épargne retraite par capitalisation (PEPP) : une opportunité pour la gestion d’actifs »

Retraites : 12 idées reçues

Texte rédigé par Anaïs Henneguelle, maîtresse de conférences en économie à l’Université de Rennes 2, membre du collectif d’animation des Économistes Atterrés.

  1. – « Il n’y a pas de perdants à la réforme »
  2. – « Le système n’est pas viable financièrement : il faut réformer »
  3. – « L’espérance de vie augmente et il faut en profiter »
  4. – « Il faut un âge d’équilibre à 64 ans »
  5. – « Il faut sanctuariser la part des retraites dans le PIB à 14 % »
  6. – « On conserve un système par répartition »
  7. – « Il faut en finir avec les régimes spéciaux »
  8. – « La réforme permet de protéger les droits des plus faibles »
  9. – « Le nouveau système bénéficiera aux femmes et aux familles »
  10. – « Les hauts salaires contribuent plus dans le nouveau système »
  11. – « Le nouveau système sera plus lisible »
  12. – « Le Président a annoncé cette réforme durant sa campagne présidentielle »

Disponible sur le blog de A. Henneguelle

L’OCDE, poisson-pilote de la financiarisation : vers un État social résiduel et une pédagogie financière universelle

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui siège à Paris et mêle un secrétariat composé principalement d’économistes et des délégués gouvernementaux, s’est tôt intéressée à la question des retraites. Le rapport « Perspectives de l’OCDE sur les pensions 2016 » cristallise le sens commun intergouvernemental actuel, dominé par les secteurs financiers des États membres. ANALYSE DE TEXTE PAR APPOSITION

par Vincent Gayon

Continuer la lecture de « L’OCDE, poisson-pilote de la financiarisation : vers un État social résiduel et une pédagogie financière universelle »