Mise en ordre de l’économie

Brigitte Gaïti, Vincent Gayon, Benjamin Lemoine

Dossier: « Mise en ordre de l’économie », Politix, vol. 27, 105 (1), 2014.

Les attaques spéculatives contre les dettes publiques européennes et les incertitudes pesant sur l’avenir des économies et des systèmes de protection sociale des pays de l’OCDE constituent des signes manifestes des instabilités du capitalisme financiarisé. Ces phénomènes ont pu mener à la conclusion que les politiques économiques, financières et monétaires sont sujettes au désordre et au délitement. Pourtant, les institutions qui produisent et soutiennent ces politiques se caractérisent par une inertie et une capacité de résilience étonnantes, tant dans leurs personnels que dans les doctrines et instruments d’action déployés. Les sciences sociales du politique sont particulièrement bien armées pour analyser ce paradoxe apparent [1].

Continuer la lecture de « Mise en ordre de l’économie »