Les retraites. Trois siècles d’histoire

L’histoire des retraites, des régimes pionniers au régime général, a commencé en France il y a plus de 300 ans. Ce sont alors les premiers régimes « spéciaux » qui apparaissent, puis pointent les notions d’assistance, au temps de la révolution française, puis se développent les pensions dans les mines ou dans les compagnies de chemins de fer, au temps des révolutions industrielles. Les notions de cotisations, de répartition, de capitalisation pointent aussi. Parallèlement à l’Etat, au patronat, à l’église, apparaissent de nouveaux acteurs, sociétés de secours mutuels, syndicats, sociétés d’assurance… Des lois se succèdent, 1853, 1905, 1910, 1930… jusqu’aux ordonnances de 1945.

1ère partie
 
2e partie
 
 

Le nouveau cadre européen d’épargne retraite par capitalisation (PEPP) : une opportunité pour la gestion d’actifs

Récemment adopté par le Conseil européen, le règlement PEPP (Pan European Personal Pension) crée un label européen pour des produits d’épargne retraite volontaire et individuelle. Il va conforter le rôle d’acteurs collectifs puissants, en particulier les grandes sociétés de gestion d’actifs (BlackRock, Amundi…) qui dominent la prise de décision en matière de placement financier. ANALYSE

par Jacques-Olivier CHARRON

Continuer la lecture de « Le nouveau cadre européen d’épargne retraite par capitalisation (PEPP) : une opportunité pour la gestion d’actifs »

Les fonds de pensions aux États-­Unis: l’illusion de l’empowerment salarial par la propriété

Les syndicats français s’imaginent parfois qu’ils pourraient acquérir un pouvoir financier sur la gestion des investissements de fonds salariaux (fonds de pension, épargne salariale). Pourtant, aux États-Unis, où ce type de fonds est développé depuis longtemps, les employeurs, les financiers et l’État (à travers l’administration, la législation et le système judiciaire) se sont organisés pour prévenir toute influence collective des salariés sur la gestion de leurs propres fonds.

par Sabine Montagne

Continuer la lecture de « Les fonds de pensions aux États-­Unis: l’illusion de l’empowerment salarial par la propriété »

Le « garrot d’or » de la dette et de la finance se resserre sur l’État social

En creusant les inégalités sociales via la logique de l’épargne individuelle, la retraite par capitalisation, même partiellement mise en place via le système par points et les « complémentaires » privées, augmenterait le pouvoir politique que détiennent d’ores et déjà les classes épargnantes sur l’État. Leur détention d’obligations du Trésor agit comme un « garrot d’or » sur l’orientation des politiques économiques et sociales. Comment en est-on arrivé là ? PERSPECTIVE

par Benjamin Lemoine

Continuer la lecture de « Le « garrot d’or » de la dette et de la finance se resserre sur l’État social »

Les actionnaires financent-ils l’économie ?

L’entreprise Black Rock, qui conseille le gouvernement français sur la réforme des retraites, est aussi l’un des plus gros acteurs de la retraite par capitalisation. Nombre de ses clients sont des fonds de pension dont la mission est de placer sur les marchés financiers les cotisations de leurs adhérents. Au titre des vertus prêtées à ce mécanisme, on entend souvent l’argument selon lequel ces placements participeraient, par l’investissement en actions, au financement de l’économie. Mais qu’en est-il précisément ? Les actionnaires financent-ils vraiment les firmes et, de-là, l’ensemble de l’économie ?

par François-Xavier Dudouet

Continuer la lecture de « Les actionnaires financent-ils l’économie ? »

La retraite, un patrimoine ?

Si la création de systèmes d’épargne retraite est l’un des principaux axes de l’action publique en matière de pension, le mouvement actuel de transformation de la retraite ne peut être réduit au développement de régimes capitalisés. Il redéfinit également la forme et le sens de la répartition. Des organisations internationales comme le FMI constituent des forums où se discutent les conventions comptables des retraites poussant à leur patrimonialisation. ANALYSE

Extraits d’un article de Yann Le Lann, paru dans le dossier « Argent public » dirigé par Vincent Gayon et Benjamin Lemoine pour la revue Genèses 2010/3 (n° 80) [Accès libre]

Continuer la lecture de « La retraite, un patrimoine ? »