Note sur la Banque centrale européenne et la question des monnaies fiscales complémentaires

La notion de fonction de créateur de monnaie du Trésor Public peut s’entendre dans deux sens différents. Dans le premier, l’on pense à la monétisation, par la Banque centrale ou le secteur bancaire, de créances sur le Trésor. Dans le second, l’on envisage le Trésor en tant que gestionnaire de son propre système monétaire (Chèques postaux et dépôts des particuliers) ; il crée lui-même, en créditant les comptes ouverts sur ses livres, une monnaie. C’est cette seconde forme de monnaie créée par le Trésor public qu’on propose de remettre au goût du jour, en l’adaptant à la situation présente de décalage géographique entre les échelles de la politique monétaire et des politiques budgétaires dans la zone euro.

par Bruno Théret

Continuer la lecture de « Note sur la Banque centrale européenne et la question des monnaies fiscales complémentaires »

Sortir de l’austérité sans sortir de l’euro… grâce à la monnaie fiscale complémentaire

Introduire des liquidités dans une économie en crise grâce à une monnaie complémentaire, adossée aux recettes fiscales à venir, permettrait d’imaginer d’autres politiques sans pour autant remettre en question la monnaie commune. Cela permettrait une stabilisation de la zone euro.

par Bruno Théret, Gaël Giraud, Vincent Gayon, Jérôme Blanc, Dominique Plihon, Marie Fare, Benjamin Lemoine, Jean-Michel Servet, Thomas Coutrot, Wojtek Kalinowski

Continuer la lecture de « Sortir de l’austérité sans sortir de l’euro… grâce à la monnaie fiscale complémentaire »