L’OCDE, poisson-pilote de la financiarisation : vers un État social résiduel et une pédagogie financière universelle

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui siège à Paris et mêle un secrétariat composé principalement d’économistes et des délégués gouvernementaux, s’est tôt intéressée à la question des retraites. Le rapport « Perspectives de l’OCDE sur les pensions 2016 » cristallise le sens commun intergouvernemental actuel, dominé par les secteurs financiers des États membres. ANALYSE DE TEXTE PAR APPOSITION

par Vincent Gayon

Continuer la lecture de « L’OCDE, poisson-pilote de la financiarisation : vers un État social résiduel et une pédagogie financière universelle »

Organisations internationales, Etats et financiarisation des retraites

Peuplées de représentants des Etats et de hauts fonctionnaires internationaux, de nombreuses organisations internationales se sont emparées du dossier « retraite » ces dernières décennies. TOUR D’HORIZON

Continuer la lecture de « Organisations internationales, Etats et financiarisation des retraites »

Sociologie des politiques économiques internationales

SECTION THÉMATIQUE

Cette section thématique au XVe Congrès de l’Association française de science politique propose un chantier de réflexion pour une sociologie des politiques économiques internationales.

En proposant des cadres d’analyse très généraux de « l’ordre économique international », la majeure partie des travaux d’économie politique internationale (EPI) n’enquêtent que de manière assez aérienne sur les politiques économiques internationales et se révèlent souvent assez frustrants du point de vue d’une sociologie de l’action et des problèmes publics. Si cette dernière accorde depuis quelques années une place croissante aux politiques économiques, la dimension internationale est encore rarement au cœur de la réflexion. Sur la base d’enquêtes de première main, il apparaît alors opportun, dans le cadre de cette section thématique, tout à la fois de faire porter davantage l’attention sur la dimension internationale des politiques économiques, sans toutefois la déconnecter ou l’autonomiser a priori des phénomènes « nationaux » ou « locaux », et de réanimer un dialogue avec les travaux classiques ou plus contemporains d’EPI.

Continuer la lecture de « Sociologie des politiques économiques internationales »

Mise en ordre de l’économie

Brigitte Gaïti, Vincent Gayon, Benjamin Lemoine

Dossier: « Mise en ordre de l’économie », Politix, vol. 27, 105 (1), 2014.

Les attaques spéculatives contre les dettes publiques européennes et les incertitudes pesant sur l’avenir des économies et des systèmes de protection sociale des pays de l’OCDE constituent des signes manifestes des instabilités du capitalisme financiarisé. Ces phénomènes ont pu mener à la conclusion que les politiques économiques, financières et monétaires sont sujettes au désordre et au délitement. Pourtant, les institutions qui produisent et soutiennent ces politiques se caractérisent par une inertie et une capacité de résilience étonnantes, tant dans leurs personnels que dans les doctrines et instruments d’action déployés. Les sciences sociales du politique sont particulièrement bien armées pour analyser ce paradoxe apparent [1].

Continuer la lecture de « Mise en ordre de l’économie »